Promodes Prodim...

07 février 2020

Promodès

Promodès est un ancien groupe français de grande distribution. Il appartenait à 56 % à la famille Halley.

Création
Paul-Auguste Halley, initialement simple épicier dans le département de la Manche dans les années 1950 a l'idée d'importer le concept de supermarchés en France.

Avec ses deux fils, Paul-Louis et Robert, il crée le groupe Promodis, qui deviendra le groupe Promodès, en 1961 à Caen (Calvados) en réunissant deux familles normandes de grossistes : les Halley et les Duval-Lemonnier.

Elle a intégré les alliés des Halley : les Caresmel de Lamballe, les Marette de Bolbec et les Lecordier de Bayeux.

En 1962, le premier supermarché Promodès est ouvert à Mantes-la-Ville.

Développement
À partir des années 1960, le groupe crée en France l'enseigne Continent (1972) puis les enseignes Shopi (1973) et 8 à Huit (1977) tout en se développant rapidement en Europe et à l'international : en Belgique en 1969, en Espagne en 1973 et au Brésil en 1975.

En 1979, l'enseigne Dia est créé à Madrid, en Espagne avant de connaître une extension en Espagne, en Grèce, en Turquie, en Chine, au Brésil, en Argentine, sous l'enseigne Minipreço au Portugal et sous les enseignes Ed et Dia en France.

La société Promodès créé l'enseigne Champion sur le modèle de la franchise et acquiert 128 supermarchés à Primistères en 1988.

En 1990, la société reprend Codec et passe un accord avec le groupe Artaud, dont trois hypermarchés prennent l'enseigne Continent.

Le groupe prospère grâce à de nombreux rachats, à ses nombreuses implantations et ses nombreux formats de distribution complémentaires :

Hypermarchés : Continent, Continente, Hyper Champion
Supermarchés : Champion, GB
Commerce de proximité : Shopi, Huit à 8, Codec
Hard-discount : Dia
Commerce de gros : Prodirest (vers les métiers de la bouche), Promocash (vers les épiciers)

Dans les années 1990, à l'instar de ses concurrents, Promodès lance de nombreux produits MDD et innove en créant sa marque alimentaire de produits « du terroir », Reflets de France, qui sera déclinée dans ses hypermarchés et supermarchés européens. Promodès parvient également à construire ses derniers grands hypermarchés en France, notamment "Mondeville 2", près de son siège social, ou encore le Continent de Marseille Grand Littoral qui avec ses deux étages devient le plus grand magasin du groupe de l'Hexagone.

En 1996, après avoir revendu les Continent allemands issus de la chaine Plaza rachetée en 1990, le groupe reprend 105 magasins à l'enseigne Félix Potin, et tente sans succès une OPA sur le groupe Casino.

En 1997, Promodès rachète le groupe Catteau à Tesco et rétrocédera une partie de ses magasins Cédico à Erteco (Ed), une filiale de Carrefour. Il se développe par ailleurs en Argentine avec le rachat des supermarchés Norte (es), et au Portugal avec la chaîne de discompte Minipreço.

Fusion avec Carrefour
En 1999, Paul-Louis Halley annonce la fusion entre les groupes Promodès et Carrefour, faisant de Carrefour le premier groupe de distribution en Europe et le deuxième dans le monde, après Wal-Mart. Luc Vandevelde, dauphin désigné pour reprendre les rênes du groupe le quitte pour diriger le distributeur britannique Marks & Spencer, en grande difficulté.

Après un échange d'actions à la suite duquel la famille Halley devient le premier actionnaire du nouveau groupe, il s'ensuit une rationalisation des enseignes. Carrefour s'impose sur Continent (ancienne enseigne des hypermarchés Promodès) qui disparaît. Inversement, les supermarchés Stoc, ancienne enseigne de Carrefour, passent sous enseigne Champion. Les enseignes de proximité et de hard-discount sont maintenues partout en Europe. Enfin, le siège social de feu Promodès, à Mondeville, devient le siège comptable de Carrefour France.

Posté par pins59 à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La mort de Paul-Louis Halley, fondateur de Promodès

Il avait fait de Promodès le premier distributeur européen avant de fusionner avec Carrefour en 1999.

L'homme d'affaires français Paul-Louis Halley, premier actionnaire du groupe Carrefour et grande figure de la distribution européenne, a trouvé la mort avec son épouse Annick, samedi 6 décembre, dans un accident d'avion en Angleterre.

Paul-Louis Halley, 69 ans, et sa femme Annick, 63 ans, ainsi que le pilote de l'appareil, de nationalité belge, se sont tués dans l'accident d'un petit avion qui s'est écrasé près de l'aéroport de Kidlington, non loin d'Oxford. L'appareil était enregistré au Luxembourg, selon une porte-parole de la police britannique. "L'avion avait décollé de Bruxelles un peu plus tôt dans la matinée", a précisé la porte-parole. "On pense que l'avion, un monomoteur, tentait d'atterrir sur l'aéroport de Kidlington", a-t-elle indiqué.

Selon cette source, l'appareil a semblé faire un "looping" et se retourner avant de s'écraser dans un champ, près d'une autoroute, mais il semble qu'il n'y ait eu ni feu ni fumée et une enquête devra déterminer les causes de l'accident, a-t-elle dit. Les corps des trois victimes ont été retirés de la carcasse de l'avion et déposés dans le champ, protégés par une petite tente.

Mark Coombs, un pilote qui se trouvait en voiture dans les environs, a vu l'appareil amorcer son atterrissage vers 11 h 20 (12 h 20 heure de Paris). "L'avion a semblé faire une approche tout à fait normale" de la piste, a dit M. Coombs. Par la suite, après avoir viré à gauche, il s'est mis à tomber "en spirale presque perpendiculaire", selon le témoin. "En voyant l'accident, j'ai pensé qu'il n'y avait aucune chance qu'il y ait des survivants", a-t-il ajouté.

Paul-Louis Halley a marqué l'histoire de la distribution en créant le groupe Promodès, qu'il a propulsé au premier rang européen, puis en réussissant une fusion avec son concurrent Carrefour, donnant naissance au numéro deux mondial du secteur.

L'homme d'affaires avait commencé sa carrière dans la société familiale Halley Frères, avant de co-fonder en 1961 le groupe Promodès, aux côtés de son frère Robert et de son père Paul-Auguste, décédé il y a un an. Président du directoire de Promodès pendant 25 ans, de 1972 à 1999, Paul-Louis Halley avait implanté dans de nombreux pays d'Europe et au-delà son enseigne d'hypermarchés Continent : en France, en Italie, en Grèce, en Espagne, en Pologne, en Belgique et en Turquie. Fort également de ses enseignes françaises, les supermarchés Champion et les supérettes Shopi et Huit à 8, Promodès s'était hissé à la première place en Europe.

LE MONDE - Publié le 07 décembre 2003

Posté par pins59 à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jean Halley Carrefour Fondateur de Promodès

BIOGRAPHIE
Jean Halley est né le 15 mars 1940 à Cherbourg, en Normandie, et décédé le 28 avril 2011 suite à un accident de vélo.

Il est le fils de Jean Halley et le neveu de Paul-Auguste Halley, fondateurs du groupe de grande distribution Promodis, devenu Promodès.

Il est marié et père de 3 enfants : Frédéric, Bénédicte et Guillaume.

RÉALISATIONS
Jean Halley est une figure emblématique du groupe Promodès. Il a fortement contribué à l'essor de la branche « Proximité » du groupe, notamment en pilotant avec succès le développement des enseignes Shopi et 8 à Huit.

Lors du rapprochement des deux groupes de distribution Promodès et Carrefour, il devient l'un des premiers actionnaires de Carrefour.

Autres :

Chevalier de l'ordre national du Mérite.

ETAPES DE CARRIÈRE
1961 : création, avec sa famille, l'enseigne de grande distribution Promodis.

1970 : directeur du premier hypermarché Continent à Mondeville (Calvados).

Directeur général de la branche proximité du groupe Promodès, notamment Prodis, filière spécialisée dans les vins, et Prodim, spécialiste des commerces de proximité.

2000 : rachat de trois domaines du vignoble bordelais de Fronsac, dont le château de La Dauphine.

2001 : départ à la retraite.

Posté par pins59 à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Grande distribution. Décès du fondateur de Promodès - Paul Auguste Halley

Le fondateur du groupe de distribution Promodès, Paul-Auguste Halley, 95 ans, est décédé hier, a annoncé un porte-parole du groupe de distribution Carrefour, avec lequel Promodès avait fusionné fin 1999 .

Le fondateur du groupe de distribution Promodès, Paul-Auguste Halley, 95 ans, est décédé hier, a annoncé un porte-parole du groupe de distribution Carrefour, avec lequel Promodès avait fusionné fin 1999 . Paul-Auguste Halley était le père de Paul-Louis Halley et Jean Halley, qui dirigent le groupe familial Halley, premier actionnaire du groupe Carrefour avec 11,5 % du capital. L'aventure du groupe Promodès démarre en 1961, avec la création de la SARL Promodis, future Promodès, née de la fusion de deux entreprises familiales normandes de grossistes dirigées par Paul-Auguste Halley et Léonor Duval-Lemonnier.

Enseignes populaires

En 1962, Promodès ouvre son premier supermarché à Mantes-la-Ville (Yvelines) avant d'adopter ou de lancer des enseigne populaires comme les supermarchés Champion en 1969, les hypermarchés Continent et les commerces de proximité Shopi en 1972. Cette année là, le fondateur passe aussi le relais à son fils Paul-Louis, qui développera notamment le groupe à l ' international. En 1977, Promodès crée l'enseigne 8 à Huit pour le commerce de proximité. Promodès entre à la Bourse de Paris en 1979, et connaît une consécration en entrant en 1993 au sein de l'indice vedette de la Bourse de Paris, le CAC 40.

Premier groupe européen

En 1995, Promodès lance la marque Reflets de France, une marque de produit inspirée du patrimoine gastronomique français. En 1996, le groupe acquiert la chaîne de magasins de proximité Félix Potin, avant d'être lui-même la cible en 1999 d'une offre publique d'achat amicale lancée par le groupe Carrefour, pour former le premier groupe européen et le deuxième groupe mondial de distribution.
LE TELEGRAMME Publié le 03 novembre 2002

Posté par pins59 à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mort tragique du fondateur de Promodès - Paul Louis Halley

En construisant le numéro deux mondial de la grande distribution, il était devenu l’une des premières fortunes françaises. Paul-Louis Halley, 69 ans, sa femme et leur pilote sont morts dans un accident d’avion samedi, en Angleterre. Une enquête sur les causes du crash a été ouverte. Paul-Louis Halley disposait, selon le magazine Challenges, de la septième fortune de France, évaluée à 3,1 milliards d’euros. Il avait construit son empire en enchaînant les fusions. La première, en 1961, liait les deux entreprises de grossistes de la famille pour créer Promodis, rebaptisé ensuite « Promodès ». La dernière, en 1999, associait le groupe à Carrefour pour former le numéro deux mondial. Entre ces deux dates, Paul-Louis Halley n’aura cessé d’étendre son réseau. Avec de nouvelles enseignes : supermarchés Champion en 1969, hypers Continent et épiceries Shopi trois ans plus tard, supérettes 8 à Huit en 1977, rachat de Félix Potin en 1996. Et en étendant parallèlement son groupe à l’étranger, de l’Italie à la Turquie. En 1996, il décide de passer à la vitesse supérieure et tente de s’emparer de Casino. Echec. En 1999, il atteint finalement son but, avec Carrefour, bouleversant la hiérarchie du secteur. Discret, Paul-Louis Halley laisse la direction du nouveau géant au PDG de Carrefour, Daniel Bernard. Mais avec 11 % du capital et 17 % des droits de vote, il était le premier actionnaire du groupe.

© 20 minutes Publié le 08/12/03 

Posté par pins59 à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La saga Halley, de la petite épicerie à la fusion avec Carrefour

L'histoire

C'est bien connu, pour les Halley, le commerce est une histoire de famille. Tout commence en 1898, à Cherbourg. Jean-Nicolas Halley achète un commerce de négoce. Son fils, Paul-Auguste, ouvre plus tard un commerce à Lisieux. « Il n'y a pas de limite au développement », disait-il. L'entreprise de grossiste de la famille prospère et, contre toute attente, elle fusionne avec son concurrent principal, la société de la famille Duval-Lemonnier. Nous sommes en 1961, c'est la naissance du groupe de distribution Promodès.

Deux ans plus tard, Promodès décide de créer ses propres magasins. Le supermarché Égé ouvre à Cherbourg. Au même moment, le groupe Carrefour inaugure son premier hypermarché.

Promodès se lance lui aussi dans l'hypermarché et construit un Carrefour à Mondeville, à l'emplacement de l'actuel Mondevillage. Il ouvre le 11 février 1970. « Embouteillages pour l'inauguration, avec 30 000 visiteurs le premier jour », écrit Ouest-France du 12 février 1970. « La véritable concurrence se joue entre les commerces dynamiques et les commerces statiques », savoure Paul-Auguste Halley.

Mais la concurrence n'est pas loin. La Société de magasins de grande surface (SMGS) inaugure Mammouth (Côte-de-Nacre), huit jours plus tard.

La relève

Parti découvrir le métier aux États-Unis, Paul-Louis, l'aîné des deux fils de Paul-Auguste Halley, prend les rênes de Promodès en 1972. La même année, l'entreprise rachète la SMGS et lance sa propre chaîne avec les hypers Continent. Le Carrefour de Mondeville change donc d'enseigne. De même pour Mammouth, quelques années plus tard.

C'est le début d'une ascension fulgurante. En poursuivant avec Champion, Shopi, 8 à Huit, Promodès se hisse aux premiers rangs mondiaux de la grande distribution. Le groupe passe de 5 000 à 75 000 salariés.

La fusion avec Carrefour

En 1999, la concurrence fait rage. Le n° 1 du commerce mondial, l'américain Wall Mart, débarque en France. Paul-Louis le sait, il faut agir vite. Promodès fusionne avec Carrefour. « C'est dans la logique de ce que mon père avait fait en 1961 », déclare-t-il. La famille Halley est première actionnaire du groupe.

Paul-Auguste Halley s'éteint en novembre 2002, à l'âge de 95 ans. À peine un an plus tard, c'est son fils Paul-Louis et sa femme qui sont victimes d'un accident d'avion en Angleterre, suscitant l'émoi général.

Il ne reste plus que Robert, le frère de Paul-Louis. Mais, en 2007, le groupe Arnault et le fonds d'investissement américain Colony Capital entrent en force dans le capital de Carrefour, pour devenir deuxième actionnaire derrière les Halley. Robert quitte la présidence du conseil de surveillance dans la foulée.

Paul Auguste Halley en 1997 à Mondeville...

Posté par pins59 à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]